Bienvenue sur Formes dansantes, un projet à l’initiative de Mathieu Moreau, étudiant à l’Université Polytechnique des Hauts-de-France.

Le projet en quelques mots

Dans la performance formes dansantes, une jeune femme partagera une danse avec un corps virtuel d’une forme similaire à elle. Ce spectacle, d’une durée d’environ 10 minutes, sera tout public. Cette danse aura lieu sur une scène comprise entre 15 et 20 m², permettant une proximité avec les spectateurs.

La performance sera agrémentée d’une musique apparaissant progressivement et variant au cours de ces 10 minutes en fonction de l’action. Durant cette danse, le corps virtuel pourra modifier ces mouvements grâce à des effets numériques (modification de forme, amplification du mouvement, changement de vitesse, arrêts sur image…). La partie virtuelle sera projetée sur un tulle à l’arrière de la danseuse. Par ce dispositif, mon projet tente d’évoquer la question des différences et des limites qui peuvent exister entre le monde réel et le monde virtuel.

Avec un travail sur ces limites, le but est de montrer que l’humain et le virtuel peuvent s’apporter mutuellement. Mon spectacle aura donc le but de réduire les craintes existantes envers les technologies en proposant un ton léger pour rassurer ses spectateurs, tout en les menant à réfléchir sur un avenir plus utopiste à ce sujet.